Irish scones

Aaaaah les scones, succulentes petites brioches anglo saxonne que l’on déguste au petit déjeuner ou à l’heure du thé !
Ils sont une partie des souvenirs que j’aime retrouver chez moi quand j’ai un petit coup de nostalgie, mais préparer les mêmes scones que là bas n’est pas chose évidente. Au bout de plusieurs essais, croisements de recettes, comme on le ferait avec des plantes pour les améliorer, j’ai enfin retrouvé le goût de ceux que je mangeais lorsque je résidais à Dublin.
Et je fais tourner pour les amateurs ou les curieux !

Pour environs 12 scones d’un diamètre de 5cm.

  • 350g de farine
  • 100g de beurre
  • 30g de sucre
  • 2 oeufs
  • 200ml de lait
  • 150ml de crème (épaisse ou liquide au choix)
  • 1,5 cuillère à café de bicarbonate (ou levure chimique si vous n’en avez pas)
  • 1 pincé de sel
  • Un trait de jus de citron ou de vinaigre blanc
  • 100g de « variations » : raisins sec, pépites de chocolat, etc…

1 – Préchauffer le four à 200 degrés (thermostat 8, de mémoire)
2 – Préparer le lait et la crème dans un récipient en ajoutant le trait de jus de citron (ou vinaigre blanc), laissez reposer durant 15mn environs. L’acidité du citron ou du vinaigre va faire tourner un peu le mélange et le transformer en « babeurre », fréquemment utilisé dans les pâtisserie irlandaise.
3 – Dans un saladier préparer le mélange sec : tamiser la farine avec le sucre, le bicarbonate (ou levure chimique) et le sel.
4 – Faire un puits au centre du mélange sec, ajouter le beurre ramollis couper en dés.
5 – Mélanger le tout avec vos mains (propres évidemment !), en prenant soin de bien émietter entre vos mains et doigts les poignées que vous prendrez jusqu’à ce que l’ensemble du mélange ressemble à du sable.
Ajouter la « variation » que vous aurez choisi et mélanger le tout.

— La partie la plus délicate arrive !

6 – Casser et mélanger les oeufs à la préparation lait et crème.
7 – Creuser un puits au milieu du mélange sableux que vous avez obtenu et toujours avec vos petites mains, commencer à travailler délicatement la pâte. La texture doit être assez ferme mais collante. Et c’est là que c’est difficile parce que c’est vraiment au ressenti que ça se joue ! Si vous travaillez trop la pâte, aucune chance qu’elle monte, et au final vous aurez des espèces de Shortbreads ! (qui soit dit en passant, c’est fabuleux les Shortbreads ! Mais bon la recette n’est pas celle des Shortbread, on est bien d’accord !).
Il restera certainement du mélange oeufs, lait et crème.
8 – Une fois la texture de la pâte au stade de « collante » mais ferme sous les doigts, éparpiller de la farine sur le plan de travail et saupoudrer la pâte pour pouvoir la récupérer de votre récipients sans l’avoir collée à vos mains pour le reste de la journée.
9 – Étaler la boule de pâte sur 3 cm d’épaisseur environs sans trop l’aplatir ni la tasser, car encore une fois, sinon elle ne monte pas (oui c’est encore un moment galère que je maitrise pas encore tout à fait, je l’avoue !).
10 – Découper des parts égales (ou à l’emporte pièce pour avoir des ronds mais attention il semble que la pâte ait besoin d’un coup de couteau sur la tranche de l’arrondi ! sans rire !) et les disposer sur une plaque. Enfourner 20mn.

Les scones se déguste nature ou beurrés avec du beurre doux ou demi sel, de la crème fouettée, voir de la chantilly.
Vous pouvez aussi les couper en deux et les toaster le lendemain.

Publicités

About this entry